Successful SEA4cities stakeholder workshop in Senegal

SEA4cities_ProGREEN_Team.jpg
In September 2018, the project Sustainable Energy Access for Sustainable Cities (SEA4cities) met with national stakeholders to exchange information and experiences.

The workshop was attended by about 60 participants from universities and research laboratories specialized on energy, national institutions responsible for the energy sector, including the Ministry of Energy and Oil, the Regulatory Commission of the Energy Sector, the national utility, and an important delegation of municipalities mayors and heads of districts, which are targets of the survey for determining the energy behaviour of city dwellers.

Following the welcome words from EPT Director, University Professor El Hadj Bamba DIAW and the representative of the Embassy of the Republic of Austria in Senegal, Mr. Michael SCHMEISER, the SEA4cities team delivered three presentations on: i) the project with its objectives and expected results, (ii) the SEA4cities communication medium with a video showing access from an internet search engine and a description of the website's features for information, communication and live exchanges, (iii) the energy planning tool applied to the city context with presentation of the sketch and two videos showing simulation of photovoltaic solar panels on the rooftop of a commercial building at Point E, and a waste recycling unit in Diamniadio.

Following these presentations, the plenary discussions focused on ongoing initiatives in the energy sector in Senegal, which could be complementary to the SEA4cities activities. Many of the speakers questioned the post-implementation phase, asking about the management of the tools developed within the project. The EPT Director and the project coordinators reassured on the use that will be made of all the project results over time. Professor DIAW emphasized SEA4cities project has an academic orientation, and that use of its tools shall be by stakeholders directly intervening on the field. During the discussions, partnerships were offered by representatives of institutions that implement projects with similar objectives, such as Bureau de Mise a Niveau des Entreprises (BMN) and Ville de Dakar, the municipality Office. The project team committed to contact each of these institutions in order to continue the discussions.

The meeting was wrapped up with words of thanks from Prof. DIAW to the audience and an invitation to share lunch.

Besides the workshop, the coordinators of SEA4cities and ProGREEN projects signed a partnership agreement on innovation in the production of energy from renewable sources as a contribution to improve life of beneficiaries in general, and women in particular. SEA4cities will support the development by ProGREEN of a database made of facts on experiences and lessons learned from implementation of projects using renewable energy sources in sectors such as education, water supply, and automation of women and youth activities. In exchange, ProGREEN will use the SEA4cities energy-planning tool to simulate scale-up and/or replication of these projects in other localities of ProGREEN partner countries. In French-speaking West Africa, ProGREEN intervenes in Burkina Faso and Senegal.

You can read a detailed report of the workshop in English or French or download the complete press release (in French and English).

SEA4cities project website

-----------------------------------------------

L’atelier national du projet SEA4cities, conjointement mis en œuvre par l’Ecole Polytechnique de Thiès et l’Université Technique de Vienne et soutenu par le programme de coopération dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la recherche (Appear) de la Coopération autrichienne, s’est tenu ce mardi à la salle de Conseil de l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar. L’atelier a enregistré une soixantaine de participants venant des universités et laboratoires de recherche spécialisés en énergie, des institutions nationales responsables du secteur de l’énergie, y compris le ministère de l’Energie et du Pétrole, la Commission de Régulation du secteur de l’Energie, la compagnie nationale d’électricité, et une forte délégation des maires de communes et délégués de quartiers cibles de l’enquête pour déterminer le comportement énergétique des citadins.

Après les mots de bienvenue du directeur de l’EPT, Professeur El Hadj Bamba DIAW, et du représentant de l’Ambassade de la République d’Autriche au Sénégal, Monsieur Michael SCHMEISER, l’équipe SEA4cities a délivré trois présentations portant sur : (i) le projet, avec ses objectifs et résultats attendus, (ii) le medium de communication de SEA4cities par une vidéo montrant l’accès à partir d’un moteur de recherche internet et une description des fonctionnalités du site web pour information, communication et interaction en direct, (iii) l’outil de planification énergétique appliqué à la ville, avec une présentation du croquis et deux vidéos montrant la simulation de panneaux solaires photovoltaïques sur le toit d’un immeuble à usage commercial à Point E et le recyclage de déchets à Diamniadio.

A la suite des présentations, la discussion en plénière a notamment porté sur les initiatives en cours dans le secteur de l’énergie au Sénégal qui pourraient être complémentaires des activités du projet. Plusieurs des questions sont revenues sur l’après-phase de mise en œuvre du projet, avec la gestion qui sera faite des outils développés. Le directeur d’EPT et les coordonnateurs ont rassuré sur l’usage qui sera fait des résultats du projet dans la durée. Pr Diaw a souligné le fait que le projet SEA4cities a une visée académique et que ce sont les acteurs de terrain qui seront amenés à faire usage de ses résultats. Durant les discussions, se sont également manifestées des offres de partenariat d’institutions qui mettent en œuvre des projets avec des synergies d’objectifs comme le Bureau de Mise à Niveau des Entreprises (BMN) et la Ville de Dakar. L’équipe du projet s’est engagée à prendre contact avec chacune de ces institutions pour poursuivre les échanges dans ce sens.

La rencontre a été conclue par les mots de remerciement du Pr Diaw a l’endroit de l’assistance et par une invitation à partager le déjeuner.

En marge de l’atelier les coordonnatrices du projet SEA4cities et ProGreen ont signé un accord de partenariat sur l’innovation en matière de production d’énergies renouvelables destinés à améliorer la vie des populations, en général, et des femmes, en particulier. SEA4cities va accompagner la constitution par ProGREEN d’une base de données sur les expériences et leçons apprises de la mise en œuvre de projets utilisant les sources énergétiques renouvelables dans les secteurs comme l’éducation, l’approvisionnement en eau et l’automatisation des activités de femmes et de jeunes. En échange, ProGREEN utilisera l’outil de planification énergétique du projet SEA4cities pour simuler une mise à échelle et/ou reproduction de ces projets dans d’autres localités des pays partenaires du projet. En Afrique de l’Ouest francophone ProGREEN intervient au Burkina Faso et au Sénégal.

Rapport_Atelier

Communique

SEA4cities projet en page web